expertise-immobilier.com

En 2022, la demande placée dans l’immobilier de bureaux en Ile-de-France a bien démarré, avec 503.900 m2 au premier trimestre. Une hausse de 40% par rapport au premier trimestre de 2021, selon le baromètre publié par Immostat.

La demande placée atteint 2 millions de m2 sur 12 mois glissants, ce qui n’était plus arrivé depuis début 2020.

Retour en grâce de La Défense pour l’immobilier de bureaux

La reprise est plus nette sur les petites et moyennes surfaces, pour lesquelles l’activité est revenue au-dessus des moyennes de long terme. Cependant, les grandes surfaces (plus de 5.000 m2) restent minorées par la volonté des entreprises de réduire leur empreinte immobilière et les réorganisations induites.

La recherche de centralité reste principale, et il y a un attrait pour les secteurs Paris Centre-Ouest (144.000 m2) et Croissant Ouest-La Défense (162.100 m2).

L’offre globale Paris-IdF a continué de croître plus doucement, à 4.082.000 m2 avec un taux de vacance de 7,4% au 31 mars 2022, notamment du fait de nouvelles livraisons à La Défense (13,2% de taux de vacance). Outre des loyers réduits – autour de 560 euros HT HC/m2/an à la Défense contre 415 euros plus globalement pour les biens «prime» -, La Défense a vu les mesures d’accompagnement augmenter (30% contre 24%), et les transactions y excèdent à nouveau de 59% leurs moyennes de long terme, grâce à un pouvoir de négociation des locataires quasi-inexistant dans Paris QCA (loyers «prime» autour de 900 euros HT HC/m2/an).

Protection contre l’inflation

Cependant, l’investissement en immobilier commercial francilien reste en retrait de 16% par rapport au premier trimestre de 2021.

Avec des taux d’intérêts en hausse, l’environnement sera peut-être moins porteur. La prime de risque par rapport aux obligations d’Etat a commencé à diminuer, et les investisseurs devront être plus sélectifs en termes de centralité, profondeur de marché et normes ESG.

Mais l’immobilier de bureaux reste un des seuls actifs avec des loyers directement indexés sur l’inflation.

Une bonne nouvelle : les prix moyens sont en légère baisse (8.190 euros/m2).

ciecp.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/CabinetCIECP/

Vous pouvez prendre contact avec notre expert immobilier à contact@CIECP.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *