expertise-immobilier.com

Impots sur la fortune immobilière

L’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) se déclare sur une déclaration annexe n°2042-IFI en même temps que vos revenus, soit entre les mois d’avril et juin, selon que vous souscrivez votre déclaration en ligne ou papier.

Le montant de votre IFI est assis sur la valeur de votre patrimoine net taxable.

Il est donc important que votre patrimoine soit évalué au plus juste afin de ne pas payer plus de taxes que vous ne devriez. Et afin de ne pas subir une contrôle fiscal rectificatif.

Les taux de cet impôt sont :

Taux pour un patrimoine net taxable :

  • entre 0 et 800 000 € : 0 %
  • entre 800 000 € et 1 300 000 € : 0,5 %
  • entre 1 300 000 € et 2 570 000 € : 0,7 %
  • entre 2 570 000 € et 5 000 000 € : 1 %
  • entre 5 000 000 € et 10 000 000 € : 1,25 %
  • au-delà de 10 000 000 € : 1,5 %

Remarque : le seuil d’imposition à l’IFI correspond à un patrimoine net taxable de 1 300 000 euros. Toutefois, lorsque vous êtes imposable à l’IFI, le calcul commence à 800 000 euros.

Uniquement pour les patrimoines nets taxables compris entre 1 300 000 € et 1 400 000 €, un système de décote permet d’atténuer l’impôt. Le montant de la décote est égal à 17 500 – (1,25 x montant du patrimoine net taxable).

Calcul de l’actif :

Biens détenus directement : immeubles bâtis (résidence principale, maisons, appartements, garages, parkings, caves…) et immeubles non bâtis (terrains à bâtir, terres agricoles, immeubles en cours de construction…).

Résidence principale : n’oubliez pas de déduire l’abattement de 30 % dont vous bénéficiez sur la valeur vénale de votre résidence principale.

Bois, forêts et parts de groupements forestiers : le montant déclaré est exonéré à hauteur de 75 %. Il est calculé automatiquement par l’administration.

Biens ruraux loués à long terme et Parts de GFA et de GAF : ces biens sont exonérés à concurrence des 3/4 lorsque leur valeur totale, (quel que soit le nombre de baux loués ou de parts), n’excède pas 101 897 € et pour moitié au-delà de cette limite. La limite de 101 897 € s’applique distinctement aux biens ruraux et aux parts de GFA ou de GAF. Le montant imposable est calculé automatiquement par l’administration.

Biens détenus indirectement : immeubles bâtis et immeubles non bâtis détenus via des parts ou actions de sociétés, d’OPC ou d’organismes

Ciecp peut vous aider dans l’ensemble de ces démarches.

N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des renseignements ou un devis précis.

J'ai pris beaucoup d'intérêt à travailler sur ce projet et j'ai apprécié la qualité de votre prestation ainsi que votre disponibilité.
Jerome
75 - Paris


    Une Question ?
    Un devis ?
    Contactez nous :