expertise-immobilier.com

À partir du 1er septembre prochain, l’audit énergétique devient obligatoire pour chaque vente. Cet audit est un document plus restrictif que le diagnostic de performance énergétique (DPE). Il pourrait avoir des conséquences sur le marché immobilier.

Dès le 1er septembre 2022, les vendeurs de biens immobiliers devront fournir obligatoirement un audit énergétique aux acheteurs. La mesure s’applique en priorité pour les logements classés F ou G au diagnostic de performance énergétique (DPE).

L’audit énergétique obligatoire : durcissement des mesures sur la performance énergétique

Diagnostics obligatoires audit énergétique obligatoire

Pour le gouvernement, le but est d’éliminer les passoires thermiques en obligeant les vendeurs à réaliser des travaux pour en faire des logements basse consommation. L’audit énergétique permet en effet de lister les travaux à réaliser pour améliorer les performances énergétiques du bien.

Aujourd’hui, on estime que 20 % du parc immobilier est concerné. Il s’agit d’une bonne mesure pour les acheteurs, car cela permet une « meilleure information » sur le bien.

Ensuite, les loueurs sont aussi impactés par le durcissement des mesures. Les logements consommant plus de 450 kWhEF/m²/an, ne pourront plus être proposés à la location dès janvier 2023. Les logements classés G le seront le 1er janvier 2025, puis les logements F en 2028 et enfin les E en 2034.

Un accès au logement plus difficile 

Puis, « Avec l’augmentation du coût de l’énergie, la performance énergétique va devenir un critère essentiel » résume le président de la FNAIM Vendée. Mais les professionnels de l’immobilier se montrent tout de même inquiets. « En écartant les biens énergivores, on va durcir l’accès aux logements en asséchant le parc locatif privé », explique le directeur général de l’agence ma Compagnie immobilière.

Enfin, cette nouvelle mesure devrait également pousser certains propriétaires à vendre leurs biens. En effet, suite à cet audit énergétique obligatoire, s’ils ne peuvent financer les travaux nécessaires, il faudra vendre. Ces logements dépréciés viendront alimenter le marché.

ciecp.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/CabinetCIECP/

Vous pouvez prendre contact avec notre expert immobilier à contact@CIECP.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *