expertise-immobilier.com
entrepôts

En 2021, l’essor de l’e-commerce et la crise sanitaire ont entraîné une ruée sur les entrepôts en France, avec des loyers qui pourraient s’envoler…

La demande placée, c’est-à-dire le nombre de mètres carrés d’entrepôts nouvellement loués ou vendus pour être occupés, a connu en 2021 sa meilleure année depuis 2017.

Très forte demande des entrepôts

Il y a une très forte demande, due à l’adoption du e-commerce, qui oblige à changer les réseaux de distribution.

La pandémie a été un réel accélérateur de tendance pour la France, qui avait moins adopté l’e-commerce que ses voisins.

Or, pour passer à l’e-commerce, une entreprise doit réorganiser sa chaîne d’approvisionnement. Elle doit lui permettre de livrer rapidement ses produits aux clients, faire davantage de stocks et utiliser plus de petit entrepôt à proximité des villes, pour la logistique.

De ce fait, il y a une multiplication de petits entrepôts au coeur des villes.

De plus, les investisseurs ont mis le frein sur les classes d’actifs traditionnelles, comme le bureau, l’hôtel… Ils ont subi la crise sanitaire, et se sont donc reportés sur les entrepôts logistiques.

Peu de nouvelles constructions, des loyers en hausse ?

Du fait de la loi française contre l’artificialisation des sols, construire de nouveaux entrepôts, gourmands en foncier, va devenir de plus en plus difficile. À cela, s’ajoute l’opposition des riverains à de nouvelles constructions. Par exemple, dans le Gard ou près de Nantes, des mobilisations ont dissuadé l’implantation d’entrepôts Amazon.

Par conséquent, les loyers pourraient augmenter. D’autant que beaucoup de bailleurs sont des investisseurs, qui achètent dans toute l’Europe, avec pour objectif une rentabilité financière.

ciecp.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/CabinetCIECP/

Vous pouvez prendre contact avec notre expert immobilier à contact@CIECP.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *