expertise-immobilier.com
bunkers

La guerre en Ukraine et plus globalement le climat anxiogène de ces derniers mois fait naître en France un marché des bunkers.

Pour la première fois, le risque nucléaire semble envisageable pour certains Français. 

Le marché des bunkers, n’existait pas dans notre pays jusqu’ici, contrairement à nos voisins. La France est l’un des pays qui est le moins bien équipé. Selon Artémis Protection, fabricant d’abris antiatomiques, la France compte seulement 1000 bunkers : 400 privés et 600 militaires.

Pourtant, nous sommes le deuxième pays qui compte le plus de réacteurs nucléaires derrière les États-Unis et paradoxalement, nous sommes le pays qui prépare le moins sa population à un incident majeur.

LES AUTRES PAYS SONT MIEUX ÉQUIPÉS

Par exemple, aux États-Unis, l’installation d’abris est presque culturelle, ou encore des pays menacés comme Israël sont bien mieux équipés que nous.

De plus, beaucoup de nos voisins européens comme la Suisse sont très bien équipés. Jusqu’à il y a peu, le pays imposait l’installation d’un abri antiatomique par logement construit. Le taux de protection est donc supérieur à 100% de la population dans le pays.

La Finlande, la Suède et la Norvège avec un taux de protection de la population supérieur à 70%, sont également bien mieux équipées que la France.

Les fabricants d’abris antiatomiques sont quasi inexistants en France car, jusque ici, le marché se limitait à des commandes publiques. Sauf que depuis quelques jours, les commandes proviennent davantage de particuliers.

DES BUNKERS DE 14 M² À 100M² VOIRE PLUS…

Le modèle le plus populaire de l’entreprise Amesis est un abri de 14m² avec système d’aération, lits superposés, toilettes à sec, béton brut. Un modèle vendu 79.000 euros sans options.

Mais on peut évidemment personnaliser son bunker. Amesis propose un modèle de 26m² comprenant en plus l’eau potable, un groupe électrogène et l’aménagement pour 280.000 euros.

DES ABRIS MÉTALLIQUES PRÉFABRIQUÉS

Des entreprises se sont lancées sur ce marché de niche récemment. Créée en janvier 2021, la société Artémis Protection vend un système de module préfabriqué avec une structure métallique.

Ses modules vont de 5 à 20 m² et les tarifs sont élevés. Comptez 149.000 euros pour ce module sans option.

Le module plus élaboré de 20m² peut multiplier les options : eau, groupe électrogène, couchage, espace cuisine et salle de bain. La facture grimpe à 300.000 euros.

DES GENS INQUIETS MAIS PAS IRRATIONNELSclients bunkers

Avec la naissance de ce marché du bunker en France, on s’interroge sur le profil des acheteurs. Les patrons d’Amesis et d’Artémis Protection affirment qu’il ne s’agit pas de clients fragiles et plongés dans l’irrationnel ou d’adeptes du survivalisme.

Dans leur carnet de commandes les profils sont divers, On y retrouve des retraités, des médecins, des militaires et même des diplomates et membres de cabinets ministériels.

Se faire construire un abri peut être un investissement immobilier d’un nouveau genre. Car on créé de la surface habitable supplémentaire. Mais attention, pour faire construire un abri, il faut un permis de construire et faire une déclaration préalable de travaux.

ciecp.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/CabinetCIECP/

Vous pouvez prendre contact avec notre expert immobilier à contact@CIECP.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *