expertise-immobilier.com
passoires thermiques

Le nombre de passoires thermiques, c’est-à-dire des logements très énergivores, a été largement sous-estimé, alors que la loi a changée et que certains logements ne seront plus louables.

On comptait en France, environ cinq millions de passoires thermiques. Le Diagnostic de Performance énergétique (DPE), est une analyse permettant d’établir une note à notre logement allant de A à G. Il est devenu obligatoire et la méthode pour l’établir a changé.

8 à 9 millions de passoires thermiques

Avec ces nouveaux critères, la France compte plutôt 8 à 9 millions de passoires thermiques. On passe donc de 15% du parc de logement classés passoires thermiques à 25%.

Une grosse décote à l’achat

Le nouveau DPE est obligatoire et opposable. Résultat, l’acheteur va vouloir négocier un bien F ou G. De plus, il est impossible de truquer l’analyse, car si la note n’est pas juste, l’acheteur pourra se retourner contre le vendeur. Ainsi, ces logements vont subir de sacrés décotes.

Une bombe sociale à venir

En 2025, les logements classés G seront interdit à la location. En 2028, ce sera autour des logements classés F. Avec le DPE nouvelle version, on avoisine les 4 millions de logements qui doivent être rénovés. 

Enfin, la moyenne basse pour sortir un bien de l’état de passoire thermique est de 40.000 euros par logement. Soit un total de 160 milliards d’euros à mobiliser dans les cinq prochaines années. Le dispositif « MaPrimeRénov » mis en place par le gouvernement, a 2 milliards de budget annuel actuel, insuffisant donc pour relever ce défi.

ciecp.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/CabinetCIECP/

Vous pouvez prendre contact avec notre expert immobilier à contact@CIECP.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *