expertise-immobilier.com
résidence secondaire

Depuis le premier confinement, le marché de la résidence secondaire a connu une nette huasse, mais le phénomène s’est tassé depuis janvier. Les prix ont augmenté, les biens se font plus rares, mais il reste des opportunités à saisir dans certaines régions. C’est ce que démontre une étude de Pretto.

Les acheteurs se bousculent moins pour acquérir une maison secondaire selon les chiffres du courtier immobilier en ligne Pretto  . Le marché a été dynamisé en 2020 à la suite du premier confinement. Mais la demande pour acquérir une maison secondaire a baissé de 7 % entre janvier et avril de cette année, cependant, elle reste supérieure à celle observée en 2019.

PACA, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes en ligne de mire pour acheter sa résidence secondaire

Pour commencer, l’un des principaux problèmes rencontrés par les acheteurs est le manque de biens. Le marché s’est tendu dans certaines régions. De ce fait, les prix des logements ont progressé de 7 % sur un an. Concernant le profil type des acheteurs, ces derniers ont en moyenne 39 ans en Ile-de-France et 46 ans en province. Le budget moyen consacré à la résidence secondaire est de 240 000 euros pour 54 700 euros d’apport.

Ensuite, la moitié des acheteurs concentrent leurs recherches à moins de 140 kilomètres de leur domicile principal. La région qui concentre le plus de demandes est Provence-Alpes-Côte d’Azur (14 %), puis l’Occitanie (13 %) et la région Auvergne-Rhône-Alpes (12 %). Alors que l’Ile-de-France réunit 11 % des recherches et la Nouvelle-Aquitaine 10 %, les régions de Normandie et Bretagne sont à 7,7 % et 6,5 % des demandes.

Les Franciliens en arbitres

Pour finir, les prix peuvent toutefois apparaître élevés en PACA et en Nouvelle-Aquitaine, où le budget moyen des projets immobiliers dépasse 300 000 euros. La Normandie, intéresse beaucoup les Franciliens est plus abordable avec des prix moyens atteignant 216 000 euros. Le Centre-Val-de-Loire, lui aussi limitrophe de l’Ile-de-France, est encore plus avantageux (200 000 euros).

ciecp.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/CabinetCIECP/

Vous pouvez prendre contact avec notre expert immobilier à contact@CIECP.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *